J’ai connu la marque Mazonia dès ses tous premiers pas il y a un an et demi ! Je me suis retrouvé un peu par hasard à leur soirée de lancement dans un bar parisien un soir de juin, pour accompagner une amie qui avait voyagé avec la co-fondatrice, Daphnée. C’est là bas que je l’ai découverte la toute première fois, et je tenais à vous la faire découvrir !

L’histoire de la création de la marque Mazonia


Plus la soirée avance, plus je comprend le projet complètement fou qu’elle et Jeanne, son associée, sont entrain de lancer ce soir là. Ces deux entrepreneuses de 26 et 30 ans avait passé plusieurs mois à parcourir l’Amérique de long en large, seules avec leur sac à dos. À quelques mois d’écart, elles avaient eu un coup de foudre fulgurant pour l’artisanat colombien et plus particulièrement les mochilas Wayuu. Qu’est ce que ces deux mots pleins de mystère me direz-vous ? Il s’agit de sacs colombiens 100 % faits main par l’ethnie amérindienne des Wayuu, habitant au sein du désert de La Guajira. Les femmes wayuu se transmettent ce savoir-faire de génération en génération. Elles tissent tout en marchant, en cuisinant ou s’occupant de leur enfants. Crocheter une mochila fait entièrement partie du quotidien d’une tisserande. Voir ces femmes à la peau chocolat faire danser leur doigts avec une habilité surprenante est quasi hypnotique.
Jeanne venant du monde de la mode, mais désabusée par les abus de la fast fashion, a voulu s’engager pour une mode plus humaine et responsable avec les sacs colombiens. Daphnée, elle, venait de sortir d’école de commerce et le CDI dans une grande entreprise sans sens profond ne la branchait que très moyennement. C’est une entrepreneuse dans le sang. Il ne lui a fallu que trois jours pour se décider à se lancer !

Chacune d’entre elle a donc commencé son projet de son côté sans se connaitre. La vie fait les choses et les a réuni pour qu’elle rassemble leur deux projet pour n’en faire qu’un : Mazonia. Elles se sont associées alors qu’elles ne se connaissaient même pas ! Je vous ai bien dit que ce projet était un peu fou.
Elles qui sont si complémentaires autant sur la personnalité que sur leur formation. Pour les connaitre toutes les deux, c’est un duo de choc !
Jeanne s’occupe de toute la partie artistique : le design, le suivi de fabrication avec les artisanes, et Daphnée prend le relais avec la vente et la communication.

En quoi Mazonia est-elle une marque éthique ?

Une fois la soirée de lancement terminée, j’ai pu suivre leurs aventures sur les réseaux sociaux où on plonge réellement dans leur univers si unique. Je découvrais que Jeanne était carrément partie s’installer vivre en Colombie.
Le fait qu’elle soit directement sur place permet de supprimer au maximum les intermédiaires. Ce système de circuit fait que les tisserandes sont rémunérées 3 à 4 fois plus cher que les prix du marché. La pauvreté sévit sévèrement au sein des Wayuu, accompagnée d’une perte de repère identitaire. Grâce à Mazonia, la valorisation des sacs colombiens et une rémunération juste diminue l’exode rurale des jeunes générations. Les jeunes partent de plus en plus des communautés pour trouver des petits boulots et envoyer de l’argent à leur famille.


Derrière chaque sac colombien Mazonia, il y a donc un achat responsable et profondément humain. Elles connaissent toutes les artisanes et lorsqu’on reçoit sa mochila Wayuu, on découvre sur une étiquette le nom de la tisserande wayuu a fait main cette ouvrage… Ce qui m’a beaucoup plu !

Cinq nouveaux modèles sont en précommande pour la rentrée !

Du 16 Septembre au 16 Octobre 2019, cinq nouveaux modèles sont en précommande sur leur e-shop. Les précommandes vous permettent d’acheter un sac au tarif préférentiel durant cette période.

Voici les cinq sacs en questions :

Sac Tiago – réalisé avec 48 heures de crochetage en tout, technique du fil unique – 189€ au lieu de 240€
Sac Alvarito – technique du fil unique, 109€ au lieu de 140€
Sac Rivero – fabriqué après 24 heures de crochetage en tout, technique du fil double, 149€ au lieu de 180€
Sac Alvaro – réalisé avec 48 heures de crochetage en tout, technique du fil unique – 189€ au lieu de 240€
Sac Adriano – fabriqué après 24 heures de crochetage en tout, technique du fil double, 149€ au lieu de 180€

Mon avis sur le sac Adriano et la marque en général

J’ai reçu de la part de Mazonia, le sac Adriano pour lequel j’avais eu un gros coup de cœur ! Je dois dire que je ne porte pas souvent de vêtements ni accessoires du “style ethnique” (car j’ai tout simplement un style très classique) mais je trouve que ce sac se porte très bien avec des vêtements plus classiques justement ! Le sac est exactement comme sur l’image, d’une qualité irréprochable avec des finitions parfaites. Comme la matière est assez rigide, le sac garde une belle forme ronde quoi qu’on mette à l’intérieur !

Concernant le prix, il est un peu plus élevé que ce que je peux me permettre avec mon budget d’étudiante (je rappelle que le sac en question m’a été offert). Mais je trouve que le prix n’est pas non plus excessif compte tenu du travail que cela représente, et de la bonne rémunération des tisserandes qu’il permet ;).

Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup cette marque qui assure une réelle transparence dans sa production. Les sacs sont tous beaux et originaux, de style ethnique qui passe très bien avec les vêtements de la vie citadine. Et en plus, les deux créatrices sont très sympathiques et abordables, vous pouvez leur envoyer un petit message sur instagram à tout moment, cela leur fera plaisir !

Un nouveau podcast sur des entrepreneurs du monde

Pour finir, Daphnée lance des podcasts dans lesquels elle interview des entrepreneurs qui ont décidé de proposer une mode plus responsable et éthique. Le premier épisode nous emmènera au Burkina Faso et ses savoir-faire ancestraux. Les podcast seront en ligne sur leur site le 30 septembre 2019 !

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me donner votre avis sur la marque ou si vous avez des questions, j’y répondrai avec plaisir !

A bientôt,

Lucyness

PS : n’hésitez pas à cliquer sur les liens figurant dans la légende en dessous des photos, ils ramènent vers des vidéos très chouettes où vous pouvez voir les différentes techniques de tissage !